fbpx

Série "Artistes et inspiration

Rejoignez-nous chaque mois pour les programmes Artistes et Inspiration d'ADKX. Ces soirées vous permettront de découvrir la première exposition permanente du musée consacrée à notre collection d'art et de design.Artistes et inspiration dans la nature-qui ouvrira en 2023. Qu'est-ce qui rend l'art des Adirondacks unique ? Comment les artistes qui travaillent dans la région s'inspirent-ils de l'environnement qui les entoure ? Vous êtes curieux de vous essayer à la réalisation de votre propre chef-d'œuvre ?

Nous vous invitons à nous rejoindre chaque mois pour écouter des universitaires, des artistes, des enseignants et des visionnaires créatifs de toute l'Amérique du Nord qui se penchent sur les créateurs et la collection qui seront présentés dans cette nouvelle exposition. Qu'il s'agisse de soirées amusantes pour toute la famille ou de soirées axées sur la réflexion et la discussion, les soirées Artistes et Inspiration ont de quoi satisfaire tout le monde.

Vous avez manqué une émission ? Les enregistrements seront disponibles ci-dessous après chaque émission en direct.

Événements à venir

A Place to Sit (or Not)—An Expression of Style

février 27 | 7:00 - 8:00

This is a virtual program. The Adirondack chair is unrivaled in representing the region to the world beyond the Blue Line....

En savoir plus

A Sneak Peek at the Featured Collection

avril 10 | 7:00 - 8:00

This is a virtual program. Join Laura Rice, ADKX Chief Curator, for a virtual tour of the artists and artwork that will be...

En savoir plus

Événements précédents de la série Artistes et Inspiration

Taking the Temperature of the Arts in the Adirondacks

Monday, December 12, 2022 | 7:00 pm

The Adirondacks have long been a fertile ground for creativity across artistic disciplines. From painters to writers to dancers, the region is blossoming with intense productivity and thoughtful and creative collaborations. At the same time, both artists and the organizations that bring their works into the public sphere are navigating enduring effects of the pandemic, changing social, political, and environmental climates, and lingering economic uncertainty. In this moderated discussion, both artists and leaders of arts organizations will come together in a conversation about arts in the region today.

Program Speakers

George Cordes (Adirondack Lakes Center for the Arts)

Ed Donnelly (Tupper Arts)

Tiffany Rea-Fisher (EMERGE125)

Tony Kostecki (Seagle Festival)

James Lemons (Lake Placid Center for the Arts)

Nathalie Thill (Adirondack Center for Writing)

Catherine Underhill (View Arts)

Moderator: Mitch Teich (North Country Public Radio)

A Good Time Coming: Exploring the Sporting World of The Adirondacks

Monday, November 14, 2022 | 7:00 pm

In 1862, Arthur Fitzwilliam Tait painted A Good Time Coming, a composition of the painter’s own fishing and shooting shanty on Constable Point in Raquette Lake. The now iconic painting was reproduced as a colored chromolithograph by the printmaker Currier & Ives and has since captured the imagination of generations of sporting enthusiasts and artists. The painting remains a highlight of the Adirondack Experience’s art collection. Join Claudia Pfeiffer as she examines works by Tait and other sporting painters from the 19th to the 20th centuries in the Adirondack Experience’s collection. Artists such as Frederic Sackrider Remington, Philip Russell Goodwin, and Frederick Rondel captured the scenic landscape, abundant sport, and an American pastime that still resonates with hunters and anglers today.

À propos de l'orateur

Claudia Pfeiffer has been with the National Sporting Library & Museum (NSLM), in Middleburg, VA, since her position was underwritten by the George L. Ohrstrom, Jr. Foundation in 2012. In addition to her administrative role as Deputy Director, her primary focus is the research, design, interpretation, writing, and installation of loan and permanent collection exhibitions for the fine art museum. Pfeiffer has curated over 30 exhibitions at NSLM; her projects include Munnings Out in the Open: The Open-Air Works of Alfred Munnings (English, 1878 – 1959), Clarice Smith: Power & Grace, The Chronicle of the Horse in Art, and Sidesaddle, 1690-1935. In 2020, her essay, “Ellen Emmet Rand: Artist and Equestrian” in the book, Ellen Emmet Rand: Gender Art and Business, was published by Bloomsbury Academic.

Adirondack Architecture

Monday, October 24, 2022 | 7:00 pm

In the words of the late Harvey Kaiser, author of Great Camps of the Adirondacks: “There is a place for a claim that the architecture of the Adirondacks, especially as formulated in the evolution of the great camps, is a distinct style—the Adirondack Rustic Style.” In a panel discussion moderated by Jim Bodnar (formerly Principal, Skidmore, Owings & Merrill), three architects will share how historic Adirondack building design has shaped their work in the region today. The panelists will share recent projects and design concepts, as well as buildings of the past from which they have drawn inspiration.

A propos des orateurs

James L. Bodnar, and his wife Anne, who is the vice chair of the ADKX Board, have been spending their summers at Bartlett Carry on Upper Saranac Lake for 40 years. Jim is an architect who worked with Skidmore, Owings and Merrill for 17 years in Washington, New York, and London before establishing his own practice 32 years ago. He has served on the Board of American Academy in Rome where he was a Fellow and President of its Alumni Association. Jim was previously the Chairman of the Sculpture Center in New York, and currently serves on the Board of the Upper Saranac Foundation.

Nils Luderowski spent his formative years in Stockholm, Sweden, where he studied mathematics, interior architecture, and furniture design. He undertook his formal education at Pratt Institute of Art & Design in Brooklyn, NY, where he incorporated American movements such as the Craftsman and Prairie styles into his developing aesthetic. Nils ran a design studio in New York City and taught at Parsons School of Design. In the mid-1990s, he relocated to Keene where he lives with his family. His work can be found dotting the many lakes, rivers, and mountains of the Adirondacks. Nils is a registered architect licensed in New York State and a member of The American Institute of Architects (AIA).

Michael Bird established Adirondack Design in 1984 with the ideal of preserving, enhancing, and continuing the tradition of Adirondack architecture, which began over a century ago. Adirondack Design strives to become the recognized authority on continuation and preservation of Adirondack architecture. Our technology is of the next century; our ambiance is of the past. Bird’s experience of living and owning a Great Camp and being intimately familiar with the lifestyle, as well as the maintenance involved, has engendered a unique sensitivity in his design and construction methods.

Richard Hanpeter was raised in the Adirondack village of North Creek. His practice represents a continuum of three generations devoted to fine furniture design and craftsmanship, then innovative general construction, on to architectural design. He has worked from Saranac Lake since 1984, integrating the many and varied historic styles of our Adirondack vernacular with more contemporary forms. He received a B.A. in Government and M.A. in American Studies at the University of Notre Dame and a Master of Architecture at the University of Illinois. Rich is a member of the American Institute of Architects, the International Associate of the Royal Architectural Institute of Canada and the Architectural Engineering Institute of the American Society of Civil Engineers.

Henry Fair: Nature as the Inspiration for Art and Life

Monday, September 12, 2022 | 7:00 pm

An evening conversation with photographer J Henry Fair and naturalist Ed Kanze, moderated by NCPR’s Mitch Teich. ADKX’s 2022 seasonal exhibition Scarred Landscape features Fair’s monumental aerial photographs documenting human impact upon the Adirondack landscape; the writings of Ed Kanze complement the images. This highly visual program will expand upon the exhibition narrative and offer a thoughtful dialogue between photographer and naturalist as they talk about their work and what the future holds for the region’s fragile beauty.

A propos des orateurs

Carl Heilman is an internationally published photographer and author who has been photographing the Adirondacks since 1975. He started climbing the High Peaks on a pair of handcrafted snowshoes in the 1970s and continues to explore and photograph the mountains and lakes, while pursuing his passion for portraying the unique beauty of the Adirondack Park –and sharing his decades of photography experience with others in his photography workshops and tours, coffee table books, and how-to photography books.

Author and naturalist Ed Kanze is a graduate of Middlebury College. His essays and articles have appeared in La vie dans les Adirondacks, Audubon, le monde des ornithologues, The Conservationist, Utne Readeret bien d'autres encoreEd has also published six books. His most recent, Adirondack: Life and Wildlife in the Wild, Wild East, is a memoir combining stories of nature with Ed’s lifelong connection to the Adirondacks and his family history in the region dating to the late 18th century. He lives with family on 18 acres along the Saranac River.

Mitch Teich has been the Station Manager at North Country Public Radio since July of 2019.  This is Mitch’s second stint in the North Country – he was a reporter at NCPR for two years in the 1990s, covering everything from the Ice Storm of ’98 to the impact power dams on the St. Lawrence River had on migrating eel populations.  In the time since, he served as news director at Arizona Public Radio in Flagstaff, and worked for 14 years as executive producer and co-host of the daily interview program at Milwaukee Public Radio.  He lives in Potsdam with his wife and two children, spends a lot of time taking pictures, and writes a weekly column on the “joys” of middle age for the NCPR website.

The Work of Adirondack Photographer Carl Heilman

Monday, August 8, 2022 | 7:00 pm

Renowned Adirondack photographer Carl Heilman’s goal has always been to recreate the feelings of place… to portray how special and unique a place is, and to evoke the sensations of being there at the time the photograph was created. In this highly visual program, Carl will share his inspiration drawn from the grandeur of the natural world and his search for spiritual times in the wilderness when light becomes magical, when “we are transformed by the simple power of beauty.”

À propos de l'orateur

Carl Heilman is an internationally published photographer and author who has been photographing the Adirondacks since 1975. He started climbing the High Peaks on a pair of handcrafted snowshoes in the 1970s and continues to explore and photograph the mountains and lakes, while pursuing his passion for portraying the unique beauty of the Adirondack Park –and sharing his decades of photography experience with others in his photography workshops and tours, coffee table books, and how-to photography books.

La découverte de l'Adirondack par Winslow Homer

Monday, July 11, 2022 | 7:00 pm

Bill Cross’ book Winslow Homer: American Passage is the definitive biography of an American Everyman who was the visual counterpart to Mark Twain in prose and Walt Whitman in poetry. In his presentation Bill will discuss the ways in which the Adirondacks became a place of salvation for Homer – where he discovered a sense of purpose and meaning that sustained him for the rest of his life.

À propos de l'orateur

Headshot of Bill Cross, the author of Winslow Homer: American Passage, a biography of the American painter Winslow Homer (1836-1910)Bill Cross is the author of Winslow Homer: American Passage, a biography of the American painter Winslow Homer (1836-1910) that Farrar, Straus & Giroux will publish on April 12, 2022. In 2019, he curated Homer at the Beach, A Marine Painter’s Journey, 1869-1880, a nationally-renowned exhibition at the Cape Ann Museum (Gloucester, MA) revealing Homer’s formation as a marine artist. Bill is a graduate of Yale College, magna cum laude, and received an MBA at Harvard Business School.

Plein Air Painting in the Adirondacks

Monday, June 20, 2022 | 7:00 pm

This program is inspired by The Great Adirondack Pass, Painted on the Spot (Charles Ingham, 1837). Seeing paintings in the Adirondack Experience in the 1970s inspired artist Sandra Hildreth to find and paint some of the same locations. That led to a passion for plein air painting as she explored and then moved to the Adirondacks. This program will touch upon plein air works in the ADKX collection, and how contemporary artists like Hildreth connect with and draw inspiration from them.

À propos de l'orateur

Sandra Hildreth grew up in Wisconsin, has a Bachelor of Fine Arts degree from Western Kentucky University; and taught high school art in northern New York for 31 years, retiring in 2001 and moving to Saranac Lake. She works full time as an artist, primarily doing plein air paintings of the Adirondacks as well as traveling and painting some of our National Parks in the west. She is a member of co-op galleries in Saranac Lake and Malone; exhibits in regional and national juried shows and created the nationally known Adirondack Plein Air Festival, held the third week of August in Saranac Lake. Her paintings can be seen at SandraHildreth.com and studio visits are welcome, by appointment. Her work is represented in the ADKX collection. (Artist photo credit: Gary Lee)

Les réalités du monde dans les œuvres créatives

Monday, May 23, 2022 | 7:00 pm

Les artistes intègrent depuis longtemps le monde qui les entoure dans leurs œuvres. Face à des défis sociaux et environnementaux écrasants, les artistes d'aujourd'hui nous offrent un moyen de nous connecter émotionnellement à des questions contemporaines lourdes. Des dommages environnementaux et du changement climatique aux douleurs de la pandémie en passant par le pire de la nature humaine infligé par les actes de racisme et de génocide, les artistes insufflent leurs sentiments intimes sur des sujets importants dans les œuvres qui sortent en public. Ce programme présentera trois artistes qui sont connus pour intégrer des questions contemporaines dans leurs œuvres avec beauté et tendresse.

A propos des orateurs

Carrie Hill est une Haudenosaunee du territoire mohawk d'Akwesasne et propriétaire de Chill Baskets. En 2014, Carrie a quitté son poste à l'école mohawk de Hogansburg, dans l'État de New York, pour se consacrer à plein temps à la vannerie. La tradition de tisser des éclisses de frêne noir et du foin d'odeur remonte à plusieurs générations dans la famille de Carrie, et son premier professeur a été sa tante. Le tissage lui semblait naturel et elle est tombée amoureuse de tout le processus. Elle a rapidement créé ses propres pièces uniques. Ses œuvres ont été envoyées dans le monde entier, notamment une collection entière représentant le peuple Haudenosaunee pour l'ambassade des États-Unis au Swaziland, en Afrique.

Susan Hoffer s'est intéressée aux histoires dès son enfance, en écoutant sa grand-mère parler de son enfance en tant que membre de l'ethnie Gottscheer dans ce qui est maintenant la Slovénie. L'intérêt de Susan pour la dislocation des habitants du parc des Adirondacks (elle vit à Upper Jay, près de Lake Placid) est né de leurs conversations. Bien que son travail rappelle et interroge des images narratives qui existent depuis des siècles, il est réalisé avec une esthétique unique. Hoffer a exposé dans tous les États-Unis et ses tableaux font partie de la collection permanente de l'Albany Institute of History and Art, Albany, NY, et de l'Adirondack Experience Museum, Blue Mountain Lake, NY.

Natasha Smoke Santiago a grandi à Rochester et a été élevée dans les traditions de la maison longue par une famille élargie très unie. Son talent artistique s'est épanoui très tôt et a été encouragé par les membres de sa famille, dont certains étaient également artistes et artisans. Au début de son adolescence, elle est retournée à Akwesasne, la patrie de ses grands-pères, se joignant à une vague d'émigrants de retour, des enfants perdus revenant à un Akwesasne maintenant brillant et prospère. Elle travaille sur de nombreux supports, illustrant la culture traditionnelle Haudenosaunee, la vie contemporaine, le miracle de la grossesse et la beauté du monde naturel. Son art la soutient spirituellement, émotionnellement et financièrement alors qu'elle construit l'avenir de sa famille.

Explorer les liens entre la terre et les paysages

Monday, April 18, 2022 | 7:00 pm

Les conservatrices Laura Rice et Eleanor Harvey exploreront la tradition de la peinture de paysage américaine et examineront la façon dont nous percevons la terre aujourd'hui, longtemps après l'époque où les scènes ont été immortalisées par des coups de pinceau. Les peintures des Adirondacks des années 1800 et 1900 sont aujourd'hui un outil puissant pour mesurer la santé des ressources naturelles de la région. Tout en étant confrontés à la réalité des effets de l'homme sur l'environnement, nous avons encore en nous le désir de nous tourner vers la beauté naturelle - les lacs et les rivières, les sommets des montagnes et les forêts épaisses - pour notre réflexion personnelle et nos aspirations.

À propos de l'orateur

Eleanor Jones Harvey is a senior curator at the Smithsonian American Art Museum. Her research interests include eighteenth-, nineteenth- and early twentieth-century American art, notably landscape painting, southwestern abstraction and Texas art. Her most recent exhibition, Alexander von Humboldt and the United States: Art, Nature, and Culture (2020), considers how deeply entwined the heralded naturalist’s ideas were with America’s emerging identity, grounded in an appreciation of the landscape. Dr. Harvey earned her Master’s degree and her PhD in art history at Yale University.

Vue recadrée d'une affiche pour le Lake Placid Club créée par l'artiste Amy Jones.

Prendre leur place - Mettre les femmes artistes américaines au premier plan

Lundi 21 mars 2022 | 19h00

Bien que de nombreuses femmes américaines du XIXe siècle aient dessiné, esquissé et même peint, peu d'entre elles ont réussi à devenir des artistes professionnelles, et encore moins ont leurs œuvres dans les collections des musées aujourd'hui. Pourquoi l'art visuel était-il considéré comme une activité féminine et, en même temps, comme une carrière inadaptée pour les femmes ? Comment certaines femmes ont-elles surmonté les obstacles historiques pour devenir des artistes ? Et pourquoi même leurs réussites ont-elles été largement oubliées ? Cette conférence explorera la vie et le travail de femmes qui sont devenues des peintres paysagistes, des portraitistes et des artistes commerciales, du milieu du XIXe siècle jusqu'à la Grande Dépression, en particulier celles qui ont trouvé leur inspiration dans les paysages sauvages des Adirondacks.

À propos de l'orateur

Portrait de Laura Prieto, titulaire de la chaire Alumni en sciences humaines publiques et professeur d'histoire à l'université Simmons de Boston.Laura R. Prieto est titulaire de la chaire Alumni en sciences humaines publiques et professeur d'histoire à l'université Simmons de Boston. Elle effectue des recherches et écrit sur les femmes, le genre et la race dans la culture américaine. Son premier livre, At Home in the Studio : The Professionalization of Women Artists in America, étudie la manière dont les femmes peintres, sculpteurs et illustrateurs ont créé une identité professionnelle pour elles-mêmes face à l'exclusion. Ses recherches actuelles retracent le travail et le militantisme transnationaux des femmes, au sein et à travers l'empire d'outre-mer que les États-Unis ont établi dans les Caraïbes et le Pacifique.

Une grille de peintures de l'artiste Takeyce Walter.

Février créatif - Démonstration quotidienne de peinture

Lundi 28 février 2022 | 19h00

Toutes les œuvres présentées ont été créées par Takeyce Walter

Février est un mois exceptionnel dans la vie de l'artiste Takeyce Walter. Sa famille célèbre presque chaque semaine des anniversaires, y compris le sien. En 2014, ce mois est devenu encore plus extraordinaire lorsque Takeyce Walter a décidé de s'offrir le cadeau du temps pour créer de l'art quotidiennement. Chaque jour, Takeyce a produit une peinture comme un acte pour revigorer son amour pour l'art et honorer son envie de créer. Cet engagement et cette passion ont donné naissance aux mois de février créatifs annuels suivants, le mouvement gagnant en popularité parmi les artistes et les admirateurs dans tout le pays. Rejoignez Takeyce Walter en direct de son studio alors qu'elle achève sa dernière peinture quotidienne du mois de février créatif 2022. Vous pouvez voir les pièces créées jusqu'à présent sur son profil Instagram : http://instagram.com/takeycewalter.

À propos de l'orateur

Portrait de l'artiste, Takeyce Walter.

Takeyce Walter est un peintre américain contemporain primé (né en Jamaïque) et un professeur d'art, qui vit et travaille dans le nord de l'État de New York. Poussée à créer dès son plus jeune âge, Takeyce Walter produit des œuvres d'art depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvienne. Plus récemment, elle s'est concentrée sur le paysage naturel de son environnement dans le Nord-Est. Travaillant avec de la peinture à l'huile et des pastels, Walter crée des peintures qui présentent le paysage dans toute sa gloire - rivières qui coulent, cieux majestueux et lacs pittoresques. Il y a un grand sentiment de familiarité, de tranquillité et de révérence dans chaque pièce.

En plus de publier ses œuvres en ligne, Walter expose également dans des galeries régionales du Nord-Est, notamment au Lake Placid Center for the Arts, à la Ticonderoga Arts Gallery, à la Saratoga Arts Gallery et à l'Adirondack Experience. Ses œuvres ont trouvé place dans de nombreuses collections privées à travers le pays et à l'étranger, y compris dans des collections de musées et d'hôpitaux locaux.

Introduire les perspectives indigènes dans les musées

Lundi 24 janvier 2022 | 19h00

Image montrée : Les survivants de la côte Est à la côte Ouest par Natasha Smoke Santiago, 2021 (2021.082.0001)

Le professeur Stevens, citoyen de la nation mohawk d'Akwesasne, travaille actuellement sur un projet de livre traitant des questions complexes liées aux nations amérindiennes, à leur histoire et à leurs relations avec les musées. Bien qu'il se concentre principalement sur les communautés Haudenosaunee (alias Iroquois), il espère que ce travail servira de modèle pour une application plus large parmi les autres cultures indigènes et les musées dans lesquels elles sont représentées par des collections et des expositions. Il considère les nombreux défis que doivent relever les musées pour surmonter l'héritage de l'appropriation et de la représentation erronées des cultures indigènes. Comment les deux parties peuvent-elles travailler ensemble pour parvenir à une représentation plus précise et mutuellement bénéfique de la richesse et de la complexité des sociétés autochtones ? Dans son exposé, il discutera des termes du débat et de quelques solutions possibles pour aller de l'avant.

À propos de l'orateur

Professeur Scott Manning Stevens est originaire de ce qui s'appelle aujourd'hui l'État de New York et est le directeur des études sur les Amérindiens et les Autochtones à l'Université de Syracuse. Après avoir obtenu son B.A. à Dartmouth et son M.A. et son doctorat en littérature à Harvard, M. Stevens a occupé des postes à l'Arizona State University, à la SUNY de Buffalo et à la Syracuse University. Il a publié de nombreux articles et chapitres de livres sur des questions liées aux études indigènes, notamment sur la culture matérielle et les musées. Il a reçu des subventions et des bourses de la Fondation Mellon, de la Fondation Ford et du National Endowment for the Humanities. Il est actuellement membre du Radcliffe Institute for Advanced Study de l'université de Harvard.

Les études photographiques de William J. Stillman dans les Adirondacks

Lundi 13 décembre 2021 | 19h00

Le peintre et photographe William J. Stillman ressentait un lien profond avec les Adirondacks. Cette conférence examinera de près les voyages de camping de Stillman à la fin des années 1850 en tant que membre du camp des philosophes, qui comprenait Ralph Waldo Emerson, James Russell Lowell et Louis Agassiz, ainsi que ses voyages en solo, dont le point culminant est son extraordinaire portfolio d'études photographiques de la forêt réalisé en 1859.

À propos de l'orateur

Diane Waggoner est conservatrice des photographies à la National Gallery of Art de Washington. Elle a contribué à plusieurs publications sur la photographie et a été commissaire de nombreuses expositions, notamment The Pre-Raphaelite Lens : British Photography and Painting, 1848-1875 (2010) et East of the Mississippi : Nineteenth-Century American Landscape Photography (2017). En 2020, elle a publié la monographie Lewis Carroll's Photography and Modern Childhood (Princeton University Press).

Race et géographie dans la tradition du paysage américain

Lundi 15 novembre 2021 | 19h00

Au milieu du XIXe siècle aux États-Unis, la peinture de paysage était une forme d'art florissante. Des peintres ayant beaucoup voyagé célébraient la beauté et les merveilles de lieux tels que les Adirondacks, décrivant ses montagnes et ses rivières comme dignes d'une célébration patriotique. Parallèlement, leur succès artistique a fait de la région un centre touristique. La croissance du tourisme paysager et l'art paysager étaient des activités privilégiées à une époque de division raciale. Cet exposé examinera la manière dont la race a influencé le paysage américain. Comment les Noirs et les Blancs interagissaient-ils dans des paysages tels que les Adirondacks ? Comment les artistes afro-américains qui ont choisi de peindre des paysages ont-ils géré les limites de leur mobilité ?

À propos de l'orateur

Maggie Cao est professeur adjoint d'histoire de l'art à l'université de Caroline du Nord à Chapel Hill. Elle est historienne de l'art américain des XVIIIe et XIXe siècles dans un contexte mondial. Son premier livre, The End of Landscape in Nineteenth-Century America (La fin du paysage dans l'Amérique du XIXe siècle), publié en 2018, a examiné la chute de la tradition du paysage face aux changements géographiques, économiques, environnementaux. Elle écrit actuellement un livre sur la peinture américaine et la construction d'empire à l'étranger au XIXe siècle.

Gros plan sur une peinture d'un événement de la série Artistes + Inspiration.

Raconter des histoires avec des pigments et des mots parlés

Lundi 18 octobre 2021 | 19h00

Veuillez vous joindre à nous pour une soirée avec Dave Fadden. Dave parlera de son travail d'artiste, d'éducateur et de conteur et de la façon dont ces rôles contribuent à faire connaître la culture et la société des peuples autochtones en général et des Haudenosaunee en particulier. Il expliquera comment son travail contribue à éliminer les idées fausses et les stéréotypes sur les peuples autochtones par la représentation de ces derniers dans des situations et des contextes historiques et contemporains. À travers la voix de Dave, les contes relatent des notions culturelles et historiques d'une manière divertissante pour tous les âges.

À propos de l'orateur

David Kanietakeron Fadden est un conteur et peintre mohawk d'Akwesasne. Il s'est formé en tant qu'artiste à l'école et sous la direction de sa famille - son père John, illustrateur et peintre, sa mère Elizabeth, sculpteur et potier, et son défunt grand-père Ray, concepteur et fondateur du Six Nations Indian Museum (aujourd'hui Six Nations Iroquois Cultural Center) à Onchiota, dans l'État de New York.

En plus de figurer dans d'innombrables publications et projets muséaux, ses œuvres ont été exposées dans tout l'État de New York, à Albany, au Lake Placid Center for the Arts, au Unison Arts & Learning Center de New Paltz et au National Museum of American Indian, ainsi qu'au Canada, à la Cornwall Regional Art Gallery, au Centre Interculturel Strathearn de Montréal et au Centre d'art autochtone de Gatineau, au Québec.

À la découverte des trésors de l'Adirondack

Lundi 20 septembre 2021 | 19h00

Les marchands sont des acteurs centraux du marché de l'art, de la photographie, des meubles rustiques et d'autres matériaux des Adirondacks. Ils aident les musées et les collectionneurs privés à constituer et à affiner leurs collections. Ils découvrent des chefs-d'œuvre dans des endroits improbables et mettent en lumière des artistes méconnus et des catégories entières d'objets de collection jusqu'alors sous-évalués. Écoutez deux des professionnels travaillant dans le domaine de l'art et des antiquités des Adirondacks, Christopher English et Robert Doyle. Ils partageront certaines de leurs histoires les plus insolites, notamment les acquisitions et les ventes qui les ont marqués au cours de leur carrière.

A propos des orateurs

Christopher English est le co-propriétaire de The Adirondack Store à Lake Placid, qui a récemment ouvert une salle d'exposition supplémentaire à Tupper Lake. Christopher a passé sa vie professionnelle à rechercher et à échanger des objets d'art, des antiquités et des taxidermies haut de gamme. Avant d'acheter l'Adirondack Store, Christopher et son partenaire Stephen Dori Shin ont fondé et exploité Antediluvian, un magasin d'antiquités et de curiosités à Lake Placid. Aujourd'hui, ils mettent l'accent sur la mise en valeur de l'histoire oubliée de l'Adirondack Store, vieux de plus de 60 ans, et s'efforcent de créer une histoire future.

Robert Doyle était le propriétaire de l'ancienne galerie rustique Adirondack Antiques. En 1983, il a collaboré avec le Lake Placid Center for the Arts pour organiser une exposition-vente de meubles rustiques et d'art amérindien. Cette exposition était la première fois que des meubles Adirondack étaient présentés dans une galerie d'art et a suscité un intérêt pour le style rustique. Comme les pièces anciennes sont devenues plus difficiles à trouver et que les fabricants modernes ont pris de l'importance, Robert s'est détourné des meubles pour revenir à sa première passion pour l'art amérindien ancien.

Iakwatatenonhwe (Nous sommes liés) : Voix de l'île de la Tortue

Lundi 23 août 2021 | 19h00

Découvrez l'imagination et la passion qui se cachent derrière l'art primé de Carla et Babe Hemlock. De la conception au processus, les expressions exquises des Hemlocks honorent et célèbrent leurs valeurs et traditions Kanien'kéha (Mohawk). En plus d'une discussion sur leurs processus créatifs, les Hemlocks parleront du rôle de leur travail dans la confrontation des questions de souveraineté et dans l'initiation du dialogue autour des préoccupations environnementales. Les commissaires Laura Rice (ADXX) et Colette Lemmon (Iroquois Museum) se joindront aux Hemlocks pour explorer les multiples facettes du rôle des arts dans la culture Haudenosaunee et les limites des catégories traditionnelles de l'art indigène.

A propos des orateurs

Carla HemlockMohawk de Kahnawake, est une artiste autodidacte qui travaille sur des textiles, des perles et des techniques mixtes. Elle a participé à de nombreuses expositions collectives dans des lieux très divers, notamment "Changing Hands 3" au Museum of Arts and Design NYC et "Native Fashion Now" au Peabody Essex Museum de Salem, dans le Massachusetts. Au niveau international, son travail a été exposé au Kunstund Ausstellugshalle der Bundesrepublik Deutschland, à Bonn, et au Martin Gropius Bau à Berlin, en Allemagne. Elle a également fait une tournée en Russie pour l'exposition "Woven Together". Ses œuvres se trouvent dans de nombreuses institutions publiques, notamment le Smithsonian National Museum American Indian à Washington, DC, le Minneapolis Institute of Art et le Musée national des beaux-arts du Québec.

Donald "Babe" HemlockMohawk de Kahnawake, est un artiste autodidacte qui travaille le bois, la peinture et les berceaux. Il a participé à des expositions collectives dans un large éventail de lieux, notamment "Changing Hands 3" au Museum of Arts and Design NYC et au Iroquois Museum à Howes Cave, NY, où lui et sa femme Carla ont reçu le "Excellence in Iroquois Arts Award". Au niveau international, ses œuvres ont été exposées au Kunstund Ausstellungshalle der Bundesrepublic Deutschland Bonn et au Martin Gropius Bau à Berlin, en Allemagne. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques, dont le Smithsonian National Museum American Indian à Washington, DC, le Nerman Museum of Contemporary Art à Overland Park, Kansas, et le Sequoyah National Research Centre à Little Rock, Arkansas.

Colette Lemmon est conservatrice des expositions au Musée des Indiens Iroquois. Elle est titulaire d'une maîtrise en études muséales, d'une licence en anthropologie et en histoire de l'art, et a suivi une formation en documentation de l'histoire orale au Smithsonian Folklife Center et à l'université d'Indiana. Elle a organisé de nombreuses expositions, mené des recherches et écrit sur l'art Haudenosaunee/Iroquois en tant que consultante pour le département d'ethnologie du New York State Museum, le Seneca-Iroquois National Museum (Salamanca, NY), le Museum of Contemporary Native Arts (Santa Fe, NM), le Rome Art Center (Rome, NY), la Galerie d'art d'Ottawa (Ontario, Canada) et d'autres établissements. Elle a également été conservatrice invitée et consultante de projet pour le NY State Vietnam Memorial & Fine Arts Gallery (Albany) et le National Vietnam War Museum (Fort Worth, TX).

Bientôt à l'ADKX : Artistes et inspiration dans la nature

Lundi 16 août 2021 | 19h00

En 2023, l'Adirondack Experience ouvrira sa dernière exposition permanente, Artistes et inspiration dans la nature. Rejoignez-nous pour un aperçu et rencontrez l'équipe créative qui emmène les collections de beaux-arts et d'arts décoratifs du musée dans un nouveau lieu, le premier espace dédié à ces œuvres. Une fois ouvert, Artistes et inspiration montrera comment les caractéristiques naturelles des Adirondacks ont inspiré le travail créatif d'artistes et d'artisans depuis des centaines d'années. Les nouvelles galeries offriront un mélange d'œuvres riches et diverses provenant des coffres d'ADKX avec des médias interactifs contemporains, le tout dans une expérience d'exposition enrichissante et immersive. Venez voir !

A propos des orateurs

Greg Matty est directeur de projet et concepteur directeur chez Gallagher & Associates, spécialisé dans la conception d'expositions et la planification de musées. Sa vaste expérience s'étend sur plus de 35 ans et comprend des projets allant de centres scientifiques et de musées de sciences naturelles à des installations culturelles et historiques interactives très articulées. Il est architecte agréé, certifié LEED AP, et a travaillé dans des cabinets d'architectes à Dallas, au Texas, à Washington, D.C. et à San Francisco, en Californie. Il a également donné des cours de design dans plusieurs collèges et universités, dont l'université de Californie à Berkeley, l'université catholique et le Savannah College of Art and Design. M. Matty a obtenu sa maîtrise en architecture de l'université de Californie à Berkeley et sa licence en architecture de l'université de l'Institut polytechnique de Virginie.

Sara Smith, productrice et chef de projet chez Richard Lewis Media Group, croit fermement à la valeur des musées en tant qu'espaces pour les collections, les histoires et l'engagement social. Elle apporte à son travail son amour du plein air, fruit d'une enfance passée à faire de la randonnée, du ski et du bateau dans les grandes forêts du nord-ouest du Pacifique. Sara est titulaire d'une licence en anthropologie de l'université de Brown, où elle a étudié les textiles Navajo, et d'une maîtrise en anthropologie de l'université de Washington, où elle a étudié l'art nigérian. Avant de rejoindre le RLMG, Sara était directrice du développement des expositions chez Amaze Design, Inc. et avant cela, elle a eu dix ans d'expérience en tant que conservatrice dans des musées d'art et d'histoire culturelle.

En direct du studio : Une soirée avec Barney Bellinger

Lundi 21 juin 2021 | 19h00

Passez une soirée dans le studio de l'artiste des Adirondacks Barney Bellinger. Barney donnera un aperçu de son travail en cours aujourd'hui et partagera ce qui a façonné ses conceptions créatives et ses œuvres emblématiques au cours de sa carrière. À partir de matériaux naturels et de récupération, Barney crée des formes abstraites inspirées de scarabées, de poissons et d'objets trouvés, combinées à des conceptions de meubles pratiques et à des peintures pour créer des pièces à la fois fonctionnelles et visuellement étonnantes.

À propos de l'orateur

Barney Bellinger, basé à Mayfield, dans l'État de New York, est un peintre, un sculpteur, un photographe et un concepteur de meubles, ainsi qu'un artiste en résidence au Centre Paul Nigra pour les arts créatifs. Originaire de Johnstown, Barney a vendu sa première œuvre d'art lorsqu'il était adolescent, en 1970. Le travail de Barney a beaucoup évolué au fil des ans, allant des motos et voitures personnalisées aux enseignes sculptées à la feuille d'or, en passant par les meubles organiques construits avec des matériaux naturels provenant de la forêt. Barney est un artiste autodidacte, qui puise ses connaissances dans les livres, la sagesse héritée et s'immerge dans la beauté des Adirondacks. Ses œuvres ont été exposées au National Museum of Wildlife Art et à l'Adirondack Experience et figurent dans les collections permanentes de la société Orvis et de la Smithsonian Institution ; elles sont également très recherchées et collectionnées par des particuliers.

Objets en mouvement, objets au repos : Peintures américaines de la fin du XIXe siècle

Lundi 17 mai 2021 | 19h00

L'historienne de l'art Melody Deusner (Indiana University) retracera quelques-uns des voyages inattendus que les peintures américaines ont effectués avant d'arriver sur les murs de nos musées. En utilisant comme exemple clé l'œuvre du paysagiste des Adirondacks Alexander H. Wyant (1836-1892), nous examinerons les différentes façons dont les peintures ont été exposées, commentées, publiées et promues à leur époque, et nous nous pencherons sur des questions telles que le transport, l'éclairage et la météo, dans la mesure où elles ont affecté les personnes et les objets.

À propos de l'orateur

Melody Barnett Deusner est professeur associé d'histoire de l'art à l'université de l'Indiana. Dans le cadre de ses recherches et de son enseignement sur la culture visuelle et matérielle de la fin du XIXe siècle, elle se concentre principalement sur les relations entre les artistes et leurs mécènes, sur la création de musées et d'autres institutions artistiques et sur la postérité des objets. Son premier livre, La peinture esthétique en Grande-Bretagne et en Amérique : Collectionneurs, mondes de l'art, réseaux (2020), explore les intersections surprenantes entre l'art, les affaires et la technologie.

Scène crépusculaire, le lac qui entre au premier plan à droite et à l'arrière-plan à gauche reflète le coucher de soleil et le ciel brillant qui couvre la moitié supérieure de la toile.

Harold Hochschild et la création de la collection ADKX Fine Art

Lundi 19 avril 2021 | 19h00

Rejoignez Deedee Wigmore, fondateur et président de D. Wigmore Fine Art, dans une conversation avec Ivy Gocker, directeur de la bibliothèque ADKX. Ivy et Deedee parleront de l'intérêt d'Harold pour l'art des Adirondacks, notamment de son achat d'une peinture d'une cabane en rondins par Albert Blakelock. Deedee racontera des anecdotes personnelles sur certaines des œuvres qu'Harold a collectionnées et expliquera comment l'art de la collection du musée témoigne aujourd'hui de sa passion et de son dévouement pour les Adirondacks.

À propos de l'orateur

Deedee Wigmore est la fondatrice et la présidente de D. Wigmore Fine Art, une galerie spécialisée dans l'art historique américain. À l'âge de 30 ans, Deedee était directrice de l'art américain chez M. Knoedler and Co, qui était à l'époque la plus ancienne galerie d'art d'Amérique. Elle y dirigeait un département qui ne comprenait que des œuvres du 18e siècle.th et 19th siècles. Elle quitte la Knoedler and Co. pour devenir directrice de la galerie Kennedy Galleries. Elle a occupé ce poste pendant six ans jusqu'en 1980, date à laquelle elle a ouvert sa propre galerie, se spécialisant dans l'art des années 1930-40, une époque alors considérée comme désuète. Aujourd'hui, D. Wigmore Fine Art présente des œuvres jusqu'aux années 1980 et s'intéresse aux principaux développements de l'art représentatif et abstrait. Deedee a engagé la galerie à "continuer à aller de l'avant pour inclure l'art qui représente des développements importants qui relient le temps et le lieu."

fr_FRFrench